EARTH WIND & FIRE…

Mardi 6 juillet, 20h – stade de Saint-Vit, dans le cadre des Mardis des rives
entrée libre SUR RÉSERVATION

De ABBA à Claude François, en passant par Eurythmics et Johnny Hallyday, l’orgue réinvente les orchestrations des tubes incontournables, en compagnie de musiciens réunis pour l’occasion, dans une même folle énergie !

Caroline Michel, Léa Gilet & Pierre-Baptiste Parietti, chant
Marion Fretigny, batterie
Arnaud Kaulek, basse
Jean-Paul Flores, guitare
Arnaud Carpentier, orgue, claviers et arrangements
Pierre-Yves Fleury, orgue, claviers et arrangements

Caroline Michel a fait son immersion dans la musique par l’apprentissage du violon et du chant choral. Lors de ses études au Conservatoire de Strasbourg, sa curiosité la mène à effectuer une année d’échange aux Etats-Unis à la Setnor School of Music of Syracuse University (NY) où elle étudie durant un an dans la classe de Janet Brown. Elle rentre en 2011 à Strasbourg où elle achève avec distinction ses études au Conservatoire en 2012, dans la classe de chant de Marie-Madeleine Koebelé. Elle part poursuivre ses études à l’Ecole Supérieure de Musique de Dijon. Agnès Mellon, Jean-Paul Fouchécourt et Valérie Philippin y sont ses professeurs. En 2015, elle achève sa formation en obtenant son DNSPM et son DE de chant. Depuis, elle se produit régulièrement dans des cadres prestigieux comme la Philharmonie de Paris, le Festival de Saint-Denis ou encore l’Auditorium de Dijon, sous la direction de grands chefs tels que Emmanuel Krivine, Joël Suhubiette, Martin Gester, Michel Brun, ou encore Dominique Visse. A la scène elle travaille régulièrement avec la compagnie Le Théâtre de la Clairière et dernièrement, avec Les Frivolités Parisiennes, au Théâtre Impérial de Compiègne.

Bercé dans son enfance par le jazz, la musique classique et Charles Trenet, Pierre-Baptiste Parietti suit pendant 10 ans des cours de théâtre au sein des ateliers de la Compagnie Bacchus à Besançon avant de se découvrir une passion pour le chant lyrique au sein du Choeur et Orchestre Inter-Lycées dirigé par Jean Mislin. Après un court passage au Choeur Schütz pour le Requiem de Mozart et le Magnificat de Rutter, Pierre-Baptiste intègre la classe de chant lyrique d’Aniella Zins (CRR du Grand Besançon) qui lui donne le goût de la musique baroque et l’accompagne dans sa découverte du registre de contre-ténor. Depuis septembre 2020, Pierre-Baptiste poursuit ses études de chant au sein des conservatoires parisiens auprès de Caroline Pelon (CMA7) et Julie Hassler (CMA11). Depuis 2018, il participe avec bonheur aux différentes éditions du festival Orgue en Ville aux cotés de Pierre-Yves Fleury dans des programmes très variés.

Passionnée par de nombreux univers, Marion Frétigny a poursuivi des études littéraires (hypokhâgne et khâgne) et juridiques (licence de droit), en parallèle de son apprentissage musical au Conservatoire de Toulouse.
Elle a ensuite intégré la Haute Ecole de Musique de Genève, où elle a obtenu un Bachelor avec distinction, un Master de Pédagogie et un Diplom of Advanced Studies en pratique d’orchestre.
Lauréate du concours européen de musiques d’ensemble de la FNAPEC en 2011, c’est une musicienne éclectique impliquée dans la création artistique et le jeu collectif.
Elle se produit aussi bien dans des formations orchestrales (Orchestre de la Suisse Romande, Opéra de Lyon, Geneva Camerata…) qu’en musique de chambre dans des styles variés. Elle a ainsi collaboré avec des compositeurs de renom (Martin Matalon, Arturo Corrales, JeanMarie Machado, Philippe Hurel…), et s’est engagée dans de
nombreux projets autour de la danse contemporaine, du théâtre, et des musiques actuelles.
Marion Frétigny occupe actuellement le poste de professeur de percussions au sein du Conservatoire du Grand Besançon.

Personnalité atypique, éclectique et de nature curieuse dans plusieurs domaines, Arnaud Carpentier a suivi plusieurs formations de pianiste, notamment auprès de Christine Muenier et un cursus de musicologie à Paris Sorbonne. Formateur en 1999 au conservatoire militaire de Versailles, il intègre dans les années 2000 l’équipe de Musique en Sorbonne aux côtés de Jacques Grimbert et Denis Rouger. Il participe également jusqu’en 2003 à de nombreux projets chorals, soit en tant que baryton soit en accompagnement pianistique ou en direction de choeur, et effectue plusieurs stages de direction auprès de Bernard Têtu à Saintes et Homero Ribeiro de Magalhaes à Paris…
Passionné de nature, de dessin, il suit un cursus parallèle de concepteur paysagiste. Il assure de nombreux projets paysagers en tant que chef d’équipe, tout en étant professeur de piano, oscillant ainsi entre passion de la pédagogie et de l’enseignement et retour aux sources aux métiers du paysage…
Arnaud Carpentier découvre l’orgue et la basse continue auprès de Pierre-Yves Fleury et Michael Parisot dont il finit les cursus.
Il s’initie à la facture instrumentale, jonglant entre pratique, créativité et compréhension au coeur du fonctionnement de ces instruments, et se forme auprès de Gérald Cattin en 2019.

Pierre-Yves Fleury a étudié l’orgue avec Michel Chapuis, Norbert Petry, Susan Landale et Louis Robilliard aux Conservatoires de Besançon, Rueil-Malmaison et Lyon. Il y obtient plusieurs premiers prix, en orgue, écriture, formation musicale et analyse. En juin 2000, il obtient au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon le Diplôme National d’Etudes Supérieures de Musique, mention très bien, dans la classe d’orgue de Jean BOYER et Liesbeth SCHLUMBERGER. Il est titulaire d’une Maîtrise de Musicologie, mention très bien, à Paris-IV Sorbonne et d’un premier prix d’analyse au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.
En juin 2002, il obtient le C.A. de professeur d’orgue. PEA d’orgue et PEA de culture musicale, il occupe entre 2003 et 2012 plusieurs postes d’enseignement : au CNR de Lyon pour l’orgue, l’improvisation et la musique de chambre ; aux CRD de Mâcon et Bourgoin-Jallieu pour l’orgue et l’Analyse ; à l’IMSL de Lyon pour l’improvisation; à l’Université de Franche-Comté pour l’Histoire de la Musique et l’Analyse. Il travaille également en collaboration avec l’Auditorium Maurice RAVEL de Lyon de 2000 à 2009. Il est depuis 2012, professeur d’orgue au CRR du Grand Besançon.
En octobre 2005, il crée avec quelques organistes lyonnais, le festival «Orgue en Jeu », présidée par Louis Robilliard, et codirige avec Olivier Camelin le 1er Concours International d’Orgue de Lyon (avril 2009).
En 2009, il crée le festival «Orgue en Ville» à Besançon.
Organiste de la Basilique de Fourvière de Lyon de 2001 à 2011, il est actuellement organiste à Ollon-Villars et mène une activité de concertiste en France et à l’Étranger.