OUVERTURE DE L’ACADÉMIE D’OLLANS – HORS LES MURS !

IL ÉTAIT UNE FOIS L’ITALIE BAROQUE

Vendredi 8 juillet, 18h30 – chapelle du centre diocésain à Besançon
entrée libre avec participation au chapeau

Ensemble Les Alizés
Aniella Zins, soprano
Michel Coppé, violon baroque
Eleanor Lewis Cloué, viole de gambe et violoncelle baroque
Parsival Castro, théorbe
David Partouche, serpent
Clémence Comte, flûtes
Ludovic Coutineau, contrebasse
Marouan Mankar-Bennis, clavecin

Les professeurs de la XVIIIe Académie Musicale – Ollans hors les murs !, membres de l’ensemble Les Alizés, auront carte blanche, le temps d’un concert, autour d’œuvres vocales et instrumentales d’Antonio Vivaldi et autres compositeurs italiens des XVIIe et XVIIIe siècles. Plaisir garanti !

Du 8 au 15 juillet, à 18h30, concerts des stagiaires et des professeurs de Académie Musicale – Ollans hors les murs ! à la chapelle du centre diocésain

Après des études de danse, de piano, une licence de musicologie, une médaille d’or de chant, Aniella Zins approfondit le répertoire baroque auprès de M. Ledroit, puis de R. Jacobs et de R. Yakar au Studio-Opéra Baroque de Versailles. Elle se perfectionne au contact de diverses personnalités comme M. Zanetti, Kurt Widmer, Pierre Barrat… Elle chante sous la direction de Chiara Banchini, Clémence Comte, Benoît Haller. Titulaire du DE de technique vocale et du CA de chant, elle est actuellement professeur de chant et responsable du département voix au CRR du Grand Besançon Métropole. Elle intervient également à l’ESM Bourgogne Franche-Comté.

Après avoir brillamment terminé ses études de flûte à bec en France, Clémence Comte se perfectionne à l’Ecole Supérieure des Arts d’Utrecht, où elle obtient entre autres un diplôme de concertiste en 1994. Elle se produit ensuite régulièrement dans toute l’Europe au sein de diverses formations avec lesquelles elle est lauréate d’une dizaine de concours nationaux et internationaux. En 2006, elle crée l’Ensemble Les Alizés avec lequel elle mène à bien des projets qui lui tiennent à coeur. Depuis septembre 2003, Clémence Comte est professeur de flûte à bec et responsable du département musiques anciennes au CRR du Grand Besançon Métropole. Depuis 2019, elle assure les mêmes fonctions dans le cadre de l’ESM Bourgogne Franche-Comté.

Formé au CNSMD de Lyon et à la HEM de Genève, Michel Coppé aime s’impliquer dans des démarches créatives : musiques anciennes, contemporaines, théâtre musical, danse, pédagogies innovantes. Il se produit au sein de divers ensembles et en musique de chambre : Le songe du roi, duo O cello, La Tempête. Il enseigne le violon historique à l’Ecole Supérieure de Musique de Bourgogne Franche-Comté et au Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Besançon. Sa pédagogie s’appuie sur le plaisir de la musique, se nourrit de recherches historiques, de différentes démarches techniques et posturales, ainsi que de la méthode Feldenkrais dont il est praticien.

D’origine équatorienne, Parsival Castro fait à son arrivée en France des études de culture musicale et de composition dans la classe de Mark André, de luth et de théorbe dans la classe de Yasunori Imamura au CRR de Strasbourg où il obtient un DEM dans ces disciplines. Il entre ensuite dans la classe de Hopkinson Smith à la Schola Cantorum Basiliensis (Bâle, Suisse) où il obtient un master degree. Il participe à des classes de maître d’Eugène Ferré, Marianne Muller, Gabriel Garrido, Eduardo Egüez et du Concert Lorrain. Membre de l’ensemble Los Biganos, il se produit en Europe et en Amérique latine dans le cadre de nombreux festivals et collabore avec les ensembles Concerto Soave, Le Parlement de Musique, Les Discours Enchantés, Plurium, Capilla PanamericanaLes Alizés, Voz Galana, Le Masque. Professeur de luth et théorbe au CRR du Grand Besançon Métropole, il prépare une thèse doctorale à l’Université de Strasbourg.

Diplômé du CNSM de Paris, Marouan Mankar-Bennis mène une double carrière de concertiste et de chef de chant notamment avec l’ensemble le Poème Harmonique dont il est un partenaire régulier. En récital, il se produit également au clavicorde et au pianoforte et grave un premier disque salué par la critique autour de l’œuvre pour clavecin de J.-F. Dandrieu. En 2017, il fonde son propre ensemble, La Lyre d’Orphée. Titulaire du CA, Marouan enseigne actuellement au CRD de Pantin et encadre régulièrement stages et projets artistiques en France mais aussi à l’étranger.

Née en Australie, Eleanor Lewis-Cloué étudie le violoncelle au Sydney Conservatorium et à l’University of Sydney. Elle obtient un Bachelor of Music (1st Class Honours) ainsi qu’un Master of Music (Distinction).
Attirée par la musique ancienne, elle se perfectionne à la viole de gambe au CNSMD de Lyon dans la classe de Marianne Muller, sortant en 2005 avec un premier prix. En parallèle, elle poursuit ses études de violoncelle baroque.
Eleanor Lewis-Cloué se produit avec diverses ensembles, tels que Diabolus in Musica, Ensemble Pugnani, Doulce Mémoire, l’Ensemble Céladon … Elle a participé dans le cadre de nombreux festivals, dont Musica à Strasbourg, Divina Musica,Les Gourmandises Musicales, Fugue en Aude Romane, Rencontres Musicales Savoie et le Festival de Musique Ancienne de Lyon. Actuellement professeur de viole et de violoncelle baroque aux Conservatoires Régionaux de Limoges et d’Angers, elle a également assuré des remplacements au Conservatoires Régionaux de Lyon et de Tours.

Poly-instrumentiste, improvisateur, pédagogue, chef d’orchestre, David Partouche est un serpentiste, ophicléidiste et cornettiste ténor spécialisé tant dans la pratique du plain-chant historique et des musiques anciennes que dans le jeu de musiques s’articulant autour de la création contemporaine, de dispositifs électroniques, du Hip Hop (slam et Human Beat Box), de la danse contemporaine, du théâtre. Il se forme au CNSMD de Lyon dans les départements Cuivres et musique ancienne auprès de Melvin Culbertson, Jean-Pierre Canihac, Bruce Dickey et William Dongois où il obtint ses diplômes supérieurs. Titulaire du DE et du CA, il enseigne le serpent tout particulièrement au CRR du Grand Besançon Métropole. Il se produit en France et à l’étranger avec des ensembles renommés.

Ludovic Coutineau étudie la contrebasse au conservatoire de Poitiers avant de découvrir la contrebasse historique au sein du Jeune Orchestre Atlantique. Il complète sa formation auprès de Richard Myron au conservatoire de Paris (CRR) où il obtient un Master de musique ancienne. Il se produit un grand nombre d’ensembles baroques. Passionné par le travail de la matière et l’artisanat, il se forme à l’archèterie auprès de Craig Ryder à partir de juin 2015. Il crée son entreprise en 2018 de fabrication et restauration d’archet historique. Conscient des multiples essences compatibles avec l’archèterie qui sont présentes en Europe, il développe la fabrication d’archet baroque en bois « locaux ». Il est aussi co-fondateur d’une entreprise de fabrication de cordes harmoniques en boyaux, “Tord-Boyaulx”.

EN SAVOIR PLUS SUR L’ENSEMBLE LES ALIZÉS