SING & PLAY

Concert organisé en partenariat avec Cyclop – Jazz actionBeñat Achiary (Guillermo Navarro)

Vendredi 7 juillet
20h30, église Sainte-Madeleine

Chant : Benat Achiary
Orgue : Andy Emler

Andy Emler & Beñat Achiary, une amitié musicale de presque 30 années : Benat Achiary  fut le premier chanteur du MegaOctet, l’ensemble phare et multi-primé de Andy Emler.
Ensemble et séparément ils ont traversé les univers du jazz, de la musique traditionnelle, ethnique et/ou contemporaine, avec le goût partagé de l’invention et du jeu.
Autour et avec l’orgue, le chant envoûte quand la musique bouscule les genres et appelle les sens.

Benat Achiary, chant
Beñat Axiari est parolier, chanteur, vocaliste, improvisateur, musicien de jazz et de musique contemporaine basque, né en 1947 dans les Pyrénées-Atlantiques. Il trouve son inspiration dans la langue du peuple basque et chez les poètes de tous horizons pour créer les textes de ses chansons. Il collabore en concert avec de nombreux musiciens de jazz, de musique traditionnelle et de musique contemporaine. Il est Directeur artistique du festival de jazz Errobiko Festibala d’Itxassou, et a longtemps enseigné au Conservatoire à rayonnement régional Maurice Ravel à Bayonne.

Andy Emler, orgueAndy Emler
Andy Emler est un pianiste, organiste, improvisateur, chef d’orchestre et compositeur de jazz, né le 12 mars 1958 à Paris. Il est le fondateur du MegaOctet, un big band de jazz à géométrie variable, qui offre un cadre propice aux musiciens improvisateurs issus à la fois du classique, du jazz et du rock.
Il apprend la musique par l’étude du piano classique. En 1966, à l’âge de huit ans, il rencontre Marie-Louise Boëllmann, fille de l’organiste et compositeur Léon Boëllmann, élève et gendre de Gustave Lefèvre l’un des fondateurs de l’École Niedermeyer de Paris, qui devient son professeur de piano jusqu’en 1975. Elle lui apprend la lecture et la technique instrumentale, mais surtout le goût de la musique et de l’improvisation musicale.
En 1976, il monte un groupe de rock avec le batteur François Verly, où il se familiarise avec les transcriptions « à l’oreille » et à l’improvisation1. Il entre au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris en 1980 où il approfondit ses études d’harmonie et de contrepoint, et va y rencontrer le pianiste et compositeur de jazz Antoine Hervé. En duo piano-vibraphone, ils remportent tous les deux un Premier prix de contrepoint. Un an plus tard, il suit la classe d’orchestration de Marius Constant. Avec ce maître de la musique improvisée (musique baroque essentiellement) et son ami Antoine Hervé, il fait ses premières rencontres avec le jazz.
En 1984, il entreprend des recherches sur l’improvisation et crée le Andy Emler Quintet avec Marc Ducret (g), François Verly (d), François Chassagnite (t) et Philippe Talet (b), qui amènent de nouveaux principes d’écriture : des tableaux remplacent les partitions1. En parallèle, il intègre comme pianiste le big band d’Antoine Hervé pendant deux ans5. En 1985, Andy Emler rencontre Michel Portal avec qui il travailleront pendant dix ans ; il se produisent ensemble dans le big band d’Antoine Hervé en 1984 et 1985.
En 1986, il est membre du premier Orchestre national de jazz (ONJ) sous la direction de François Jeanneau. Il y compose deux pièces : Superfrigo et Motorcycle Nana.
En 1989, la candidature d’Andy Emler à la direction de l’ONJ est refusée. Chargé de ses influences rock, pop, chanson, jazz, musique contemporaine, il crée alors son propre big band, le Andy Emler MegaOctet, avec le chanteur basque Beñat Achiary, le guitariste Nguyên Lê, le tubiste et tromboniste Michel Massot, les saxophonistes Philippe Sellam, et Simon Spang-Hanssen, le contrebassiste François Moutin, le batteur Tony Rabeson, et le percussionniste François Verly. Pendant plus de quinze ans, cet ensemble travaillera dans une relative indifférence des programmateurs, et c’est finalement en 2008 qu’il obtient le succès critique et public avec un grand nombre de prix et de récompenses.
Parallèlement au MegaOctet, Andy Emler se produit avec différentes formations et musiciens tels que le quartet de François Jeanneau, le quartet de David Liebman, Michel Portal, Joachim Kühn, Daniel Humair, Denis Leloup, Laurent Dehors, Philippe Sellam, Trilok Gurtu, ou les Percussions de Strasbourg.
Il mène une activité de pédagogue avec l’association La Scène et Marnaise de création musicale et le POM (Putain d’Orchestre Modulaire) codirigé par Andy Emler, François Jeanneau et Philippe Macé), en formant des professeurs de conservatoires à l’improvisation, favorisant la création de passerelles entre la musique classique et le jazz.
Il a enregistré de nombreux albums et obtenus quantité de récompenses.
Depuis 2009, Andy Emler officie parfois sur l’orgue de l’Abbaye de Royaumont, après avoir appris à travailler sur cet instrument pendant un an. Il habite àLésigny (Seine-et-Marne) où il jouait au début des années 1980 avec l’équipe locale de basket-ball.