WATER MUSIC

Lundi 5 juillet, 20h30 – église de Vaire
entrée libre avec participation au chapeau

Morgane Arbez, comédienne
Nicolas Denis, improvisation à l’orgue
Stéphane et Pierre Kumor, trompette
Barbara Cornet, orgue

Dans une première partie, un florilège de textes choisis et de mélodies improvisées, pour évoquer la poésie de l’eau.
Pour évoquer ses fastes, un programme de musique baroque en seconde partie : Concerto pour orgue et extraits des Water Music de G.F. Haendel, Concert de trompettes pour les festes sur le canal de Versailles de M.R. Delalande.

Morgane Arbez se forme à l’Ecole Nationale Supérieure d’Art Dramatique de La Comédie de Saint-Etienne, ainsi qu’au Conservatoire National de Région de Lyon. Au théâtre, elle a travaillé sous la direction de Jean-Michel Rabeux, Catherine Anne, Laurent Brethome, Bernard Bloch et Yann-Joël Collin. Artiste-pédagogue, elle obtient en 2019 le Diplôme d’Etat de professeur de théâtre. Egalement musicienne, elle est diplômée du CEM de piano au Conservatoire à Rayonnement Régional de Besançon. Elle y a également suivi des cours de chant. Elle s’adonne en autodidacte à la pratique d’autres instruments. Elle dirige la compagnie de théâtre Les enfants du Siècle et met en scène ses propres créations mêlant théâtre et musique

Nicolas Denis débute la musique à l’école de musique de Morez par le hautbois. Il découvre ensuite l’orgue et commence son apprentissage en autodidacte. Il entre en 2017 au CRR de Besançon dans la classe de Pierre-Yves Fleury et est admis, trois ans plus tard, au conservatoire de Rueil- Malmaison dans la classe de Paul Goussot. Il y prépare actuellement un DEM (diplôme d’études musicales).
Il pratique également la composition avec Gilles Schumacher, et l’improvisation. Sa formation est complétée de divers cours conventionnels au CRR et à l’université où il suit un cursus de musicologie.

Barbara Cornet débute l’orgue au CRR de Besançon avec Bernard Coudurier et Pierre-Yves Fleury. Puis, elle intègre le CRR de Saint Maur-des-Fossés dans la classe d’Éric Lebrun où elle obtient le DEM d’orgue tout en approfondissant ses connaissances en analyse, écriture et accompagnement.
Elle est régulièrement sollicitée dans le cadre de concerts (festival « Orgue en ville », festival « Bach en Combrailles », Besançon, Paris, Fontainebleau…).
En 2018, elle est lauréate du prix du jeune musicien décerné par la Deutsch-Französische Gesellschaft (Cercle Franco-Allemand) de Fribourg.
Elle est également organiste co-titulaire du grand orgue historique de l’église Saint Remi de Maisons-Alfort et à l’origine de la Saison Musicale de l’église Saint Remi.
En parallèle, elle a été admise en parcours « Talents » à l’Université Paris-Dauphine où elle prépare une licence de gestion avec des aménagements d’horaires qui lui permettent de développer pleinement l’exercice de son art.

Stéphane Kumor débute l’apprentissage de la trompette au CNR de Besançon avec son père Pierre Kumor à l’âge de 8 ans.
Quelques années plus tard, il obtient les 1ers prix (DEM) de trompette, de musique de chambre et de cornet à pistons ainsi que le prix de perfectionnement et le prix supérieur inter-régional (Diplôme de concert) région Grand Est.
Dès 2004 il joue dans l’Orchestre Victor Hugo Franche Comté. En 2006, il réussit le concours d’entrée du CNSM (conservatoire national supérieur de musique) de Lyon dans la classe de Thierry Caens et de Christian Léger où il étudiera pendant 3 ans.
Titulaire du Diplôme d’État de professeur de musique spécialité trompette, il enseigne à l’École départementale de musique de la Haute-Saône sur l’antenne de Luxeuil-les-Bains, l’ENM de Vesoul et l’EMIPO d’Ornans.
Musicien professionnel, multi-instrumentiste (guitariste et pianiste), improvisateur, arrangeur et compositeur, passionné par plusieurs styles et genres musicaux (Musique classique, Jazz, Rock, Electro, etc…) ; Stéphane Kumor donne de nombreux concerts dans plusieurs formations et a enregistré plusieurs disques. (SK Quartet, Desert Diesel, Rhesus Monks, Social Groove, Un Saucisson de Malfaiteurs, etc).
Il se produit également en récital (trompette et orgue, trompette et piano), en soliste avec orchestre symphonique ou orchestre d’harmonie, et en ensemble de cuivres.

Originaire de Vieux-Charmont (Doubs) Pierre Kumor commence d’étudier la musique à l’harmonie de son village. Choisissant de devenir musicien, il entre au conservatoire National de Région de Besançon. Il y obtiendra un 1er prix de solfège et 2 premier prix, l’un en trompette et l’autre en musique de chambre en 1978 et 1979. C’est à Metz en 1981 qu’il obtient le 1er prix Interrégional à l’unanimité (1er nommé). L’année suivante, il décroche le 1er prix de la ville de Paris (1er nommé).
Pendant 2 ans il étudie la trompette au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Monsieur Pierre THIBAUD et en sort avec un 1er prix de Trompette à l’unanimité (1er nommé) en 1984.
L’année suivante il réussit le Certificat d’Aptitude aux fonctions de professeur dans les conservatoires de Musique.
Il est actuellement Professeur au conservatoire National de Région de Besançon, Soliste à l’Orchestre de Besançon et professeur à l’Ecole de Musique Municipale de Vesoul.
Il joue de nombreux concerts en France et à l’Etranger en soliste et au sein du Quintette de cuivres « Da Chiesa ».