La Route des chapelles

Dimanche 7 juillet 2024, 16h30 – chapelle du centre diocésain
entrée libre avec participation au chapeau

COULEURS XVIIIe
Ouverture de l’académie de musique ancienne Les Alizés

Clémence Comte, flûte à bec et direction
Florence Aoustet, flûte traversière
Francesco Intrieri, hautbois
Marie van Cutsem, basson
David Partouche, serpent
Michel Coppé, violon
Marion Middenway, violoncelle et viole de gambe
Riho Ishikawa, clavecin
Marouan Mankar-Bennis, clavecin

Au début du 18ème siècle, les compositeurs usent notamment des tonalités et des différents timbres instrumentaux, comme un peintre utiliserait sa palette, pour décrire les passions et transporter l’auditoire. Les professeurs de l’Académie Les Alizés profitent cette année de leur riche effectif instrumental, vents, cordes pincées, frottées, pour vous en faire écouter de toutes les couleurs. Voyage sonore planifié ! Plaisir garanti !

Découvrez l’académie Les Alizés

L’Ensemble Les Alizés, formation très applaudie, est fondé en 2006 par Clémence Comte dans le but de monter des programmes et organiser des projets qui lui tiennent particulièrement à cœur. Les pro­grammes de l’ensemble, élaborés avec soin, sont le fruit de recherches poussées tant sur le plan des sources musicales que de l’organologie. Ils réunissent suivant les projets de jeunes musiciens brillants en fin d’études issus des meilleurs conservatoires supérieurs européens ou des musiciens à la carrière confirmée reconnus internationalement dans le monde de la musique ancienne.

Après avoir brillamment terminé ses études de flûte à bec en France, Clémence Comte se perfectionne à l’Ecole Supérieure des Arts d’Utrecht, où elle obtient entre autres un diplôme de concertiste en 1994. Elle se produit ensuite régulièrement dans toute l’Europe au sein de diverses formations avec lesquelles elle est lauréate d’une dizaine de concours nationaux et internationaux. En 2006, elle crée l’Ensemble Les Alizés avec lequel elle mène à bien des projets qui lui tiennent à coeur. Depuis septembre 2003, Clémence Comte est professeur de flûte à bec et responsable du département musiques anciennes au CRR du Grand Besançon Métropole. Depuis 2019, elle assure les mêmes fonctions dans le cadre de l’ESM Bourgogne Franche-Comté.

C’est au cours de ses études à la Hochschule für Musik de Freiburg en Allemagne (Master de flûte traversière) que Florence Aoustet découvre la flûte traversière baroque avec Karl Kaiser, et s’engage alors dans un nouveau cursus au Koninklijk Conservatorium Brussel, auprès de Barthold Kuijken et de Frank Theuns (Meester in Muziek, en traverso). Elle se produit maintenant au sein de divers orchestres, sur instruments historiques ou modernes (Anima Eterna Brugge, Camerata Bern, Spira mirabilis, orchestre Victor Hugo…) ainsi qu’en formations de chambre (ensembles Ductus, Cristofori, le Songe du Roi, Gusto Barbaro, Vesontio, Holst Sinfonietta Freiburg…) dans des répertoires du XVIIIème au XXIème siècle. Florence Aoustet enseigne les flûtes traversières modernes et anciennes au Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Besançon Métropole, ainsi qu’à l’Ecole Supérieure de musique ESM-Bourgogne Franche-Comté.

Francesco Intrieri étudie la flûte à bec auprès de Françoise Defours puis Jean-Pierre Nicolas et le hautbois baroque avec Hervé Barreau et Jean-Marc Philippe avant d’intégrer la classe de Katharina Arfken au sein de la Schola Cantorum Basiliensis, où il obtient un master de concertiste et un master de pédagogie de la musique ancienne. Il se produit en France et à l’étranger, aussi bien en tant que soliste que dans le cadre chambriste ou orchestral au sein de formations telles que le Concert Spirituel (Hervé Niquet), Les Musiciens de Saint-Julien (François Lazarévitch), le Collegium Marianum (Jana Semeradova), etc. Il apparaît également sur plusieurs enregistrements du Concert Spirituel et du gruppo strumentale La Réjouissance. Avec Le Concert Ludovicien, ensemble dont il est le fondateur, il explore le répertoire baroque, notamment français. En parallèle, il se consacre également à l’enseignement, à la recherche et à l’édition musicale critique.

Marie van Custsem est titulaire d’un Master de concert en flûte à bec auprès de Gabriel Garrido, d’un Master de pédagogie et d’un Master de basson baroque obtenu dans la classe de Lorenzo Alpert à la Haute Ecole de Musique de Genève. Elle a également réalisé un Postgrade à l’Ecole Supérieure de Musique de Catalogne auprès de Pedro Memelsdorff. Professeur d’Enseignement Artistique en flûte à bec et basson ancien au Conservatoire de Belfort, et de basson ancien au Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Besançon Métropole, elle se produit parallèlement, comme concertiste au sein d’ensembles tels que Les Paladins, Elyma, la Capella Mediterranea, et de très nombreux autres ensembles renommés sous la direction de chefs de premier plan dans des manifestations telles que le Festival d’Ambronay et le Festival Bach de Lausanne, en Europe, en Suisse, et jusqu’au Mexique.

Poly-instrumentiste, improvisateur, pédagogue, chef d’orchestre, David Partouche est un serpentiste, ophicléidiste et cornettiste ténor spécialisé tant dans la pratique du plain-chant historique et des musiques anciennes que dans le jeu de musiques s’articulant autour de la création contemporaine, de dispositifs électroniques, du Hip Hop (slam et Human Beat Box), de la danse contemporaine, du théâtre. Il se forme au CNSMD de Lyon dans les départements Cuivres et musique ancienne auprès de Melvin Culbertson, Jean-Pierre Canihac, Bruce Dickey et William Dongois où il obtint ses diplômes supérieurs. Titulaire du DE et du CA, il enseigne le serpent tout particulièrement au CRR du Grand Besançon Métropole. Il se produit en France et à l’étranger avec des ensembles renommés.

Formé au CNSMD de Lyon et à la HEM de Genève, Michel Coppé aime s’impliquer dans des démarches créatives : musiques anciennes, contemporaines, théâtre musical, danse, pédagogies innovantes. Il se produit au sein de divers ensembles et en musique de chambre : Le songe du roi, duo O cello, La Tempête. Il enseigne le violon historique à l’Ecole Supérieure de Musique de Bourgogne Franche-Comté et au Conservatoire à Rayonnement Régional du Grand Besançon. Sa pédagogie s’appuie sur le plaisir de la musique, se nourrit de recherches historiques, de différentes démarches techniques et posturales, ainsi que de la méthode Feldenkrais dont il est praticien.

Fascinée par la lutherie et les instruments dès l’enfance, Marion Middenway commence le violoncelle et le travail de bois dans son Australie natale. Après des études de violoncelle et de viole de gambe aux États-Unis puis aux Pays-Bas, elle s’installe en France en 1991 et, en parallèle à son activité de concertiste et d’enseignante, se forme à l’archeterie avec Craig Ryder. En 2016, l’archeterie devient son activité principale. 

Diplômé du CNSM de Paris, Marouan Mankar-Bennis mène une double carrière de concertiste et de chef de chant notamment avec l’ensemble le Poème Harmonique dont il est un partenaire régulier. En récital, il se produit également au clavicorde et au pianoforte et grave un premier disque salué par la critique autour de l’œuvre pour clavecin de J.-F. Dandrieu. En 2017, il fonde son propre ensemble, La Lyre d’Orphée. Titulaire du CA, Marouan enseigne actuellement au CRD de Pantin et encadre régulièrement stages et projets artistiques en France mais aussi à l’étranger.

Née au Japon, Riho Ishikawa (Terajima) est diplômée du département de piano de l’université de Tokyo Gakugei. Au même moment, elle étudie le clavecin avec Marie Nishiyama. Elle a participé à des master classes avec Christophe Rousset en Italie, Corina Marti au Japon et Kenneth Weiss, Skip Sempe en France.
En 2022, elle a obtenu le diplôme de Master clavecin spécialisé la basse continue et chef de chant au Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon dans les classe de Jean-Marc Aymes (clavecin), Yves Rechsteiner (basse continue), Dirk Böerner (improvisation) et Anne-Catherine Vinay (chef de chant).
Elle a été finaliste au XIXème concours de clavecin de Bologne en 2021. Elle enseigne le clavecin au CRR de Dijon et la basse continue et l’improvisation au CNRR de Marseille. Elle est également accompagnatrice au CNRR de Marseille et ESM Bourgogne-Franche-Comté.
Riho a participé à des concerts dans le cadre du festival «Toulouse les Orgues», «Mars en Baroque», «Torroella de Montgrí», «Quincena Musical de San Sebastián» et Festival international de Santander. Elle fait partie de l’ensemble « La Nébuleuse » dirigé par Gabriel Rignol. Elle a participé au spectacle « Trauernacht» , l’opéra de Lyon dirigé par Simon-Pierre Bestion de Camboulas.