PETITS CONCERTS

POÈMES EN MUSIQUE

Œuvres de Victor Hugo, et d’autres…

Vendredi 1er juillet, 11h – place de la Révolution à Besançon
Samedi 2 juillet, 11h maison natale de Victor Hugo à Besançon
entrée libre, réservation auprès de la Maison Natale de Victor Hugo

Pierre-Baptiste Parietti et son petit orchestre
Denis Léger-Milhau, récitant
Compagnie Théâtre EnVie

Organiste, compositeur, chanteur et chercheur, Gaël Liardon était une personnalité aux talents multiples. Amateur de poésie, il a notamment mis en musique des textes de Victor Hugo.
En écho au spectacle d’ouverture, le festival a arrangé quelques-unes de ces chansons pour l’occasion, et propose un éclairage inattendu de l’œuvre du poète.

Bercé dans son enfance par le jazz, la musique classique et Charles Trenet, Pierre-Baptiste Parietti suit pendant 10 ans des cours de théâtre au sein des ateliers de la Compagnie Bacchus à Besançon avant de se découvrir une passion pour le chant lyrique au sein du Choeur et Orchestre Inter-Lycées dirigé par Jean Mislin. Après un court passage au Choeur Schütz pour le Requiem de Mozart et le Magnificat de Rutter, Pierre-Baptiste intègre la classe de chant lyrique d’Aniella Zins (CRR du Grand Besançon) qui lui donne le goût de la musique baroque et l’accompagne dans sa découverte du registre de contre-ténor. Depuis septembre 2020, Pierre-Baptiste poursuit ses études de chant au sein des conservatoires parisiens auprès de Caroline Pelon (CMA7) et Julie Hassler (CMA11). Depuis 2018, il participe avec bonheur aux différentes éditions du festival Orgue en Ville aux cotés de Pierre-Yves Fleury dans des programmes très variés.

Ancien élève du Théâtre National de Strasbourg, Denis Léger-Milhau a notamment travaillé sous la direction de Jacques Lassalle, Jean-Marie Villégier, Philippe Adrien, Stuart Seide, Bernard Sobel, Éric Vigner, William Christie, Jeanne Champagne pour laquelle il a adapté et interprété la trilogie de Jules Vallès (l’Enfant, le Bachelier, l’Insurgé), Mathew Jocelyn, Tatiana Stepantchenko, Jean-Claude Berutti, Hubert Colas, Gilles Bouillon, Guy Delamotte.